ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

03.08.2020 - lun. : 13'50 - Mise à jour 03.08.2020 - lun. : 13'50

Les réserves dans les comptes de Sodiam résultent de transactions antérieures

Luanda - L'Entreprise nationale de commercialisation de diamants d'Angola (SODIAM) a précisé dans un communiqué de presse que les réserves d'audit déclarées dans le rapport sur les comptes annuels de 2019 soumis à l'IGAPE résultaient de transactions qui avaient eu lieu avant la prise des fonctions de l'administration actuelle.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Symbole de Sodiam

Photo: Pedro Parente

Dans le communiqué auquel l’Angop a eu accès dimanche, SODIAM, transformée en entreprise publique en 2017, par décret présidentiel n ° 153/17 du 4 juillet, a conservé les registres de SODIAM SA, dans lesquels se distinguent les transactions réalisées au titre de la participation qui comprenait Endiama (99%) et ISEP (1%).

Selon communiqué, les rapports financiers auraient dû être ajustés à des fins comptables et enregistrés conformément au nouveau statut des deux sociétés publiques, conformément à la loi sur les sociétés commerciales et à la loi de base du secteur des entreprises publiques, étant donné qu'elles sont devenues des sociétés distinctes dotées de personnalité juridique et d’autonomie financière.

Durant l'exercice 2019, SODIAM a fait recours aux services de conseil financier spécialisé de DeloiteE pour effectuer un rapprochement des valeurs existant dans les registres des deux sociétés.

Durant l'enquête, l’équipe d’audit a examiné les relevés de comptes  et toutes les transactions en cours ont été identifiées dans les registres de chacune des sociétés, pour la bonne décision administrative-financière, étant donné que  ces transactions avaient été effectuées jusqu'en juillet 2017, période précédant le début des fonctions de l'actuelle  administration de SODIAM EP.

Le rapport de conseil financier présente, dans son ensemble de soldes, une position créancière de SODIAM EP, qui a eu l'initiative du rapprochement référencé et a fait preuve de disponibilité pour résoudre ces événements passés, avec l'objectif d'éliminer de son rapport et de ses comptes l’une des réserves d'audit externe récurrentes.

SODIAM E.P. s'est fortement engagée à éliminer les réserves d'audit externe, liées à des événements du passé, admettant ainsi que la décision liée au rapprochement des soldes entre les deux sociétés se traduit par la clôture des comptes des prochains exercices économiques avec l'approbation de l'IGAPE.

À propos de SODIAM

SODIAM est la société d'État chargée du contrôle et de la supervision de l'achat, de la vente et de l'exportation / importation de diamants en Angola.

Balises Diamonds  

Lire aussi
  • 29/07/2020 19:58:51

    Catoca enregistre une baisse de 8% au premier semestre

    Saurimo - La société minière de Catoca a produit, au cours du premier semestre 2020, environ 3,4 millions de carats de diamants, représentant une réduction de 8% par rapport à la même période de 2019, a annoncé à Saurimo (Lunda Sul) son directeur général, Benedito Manuel.

  • 15/06/2020 23:44:47

    Le pôle de développement abritera des sociétés minières

    Luanda - Le pôle de développement du diamant de la municipalité de Saurimo a été présenté (lundi) à Luanda, aux entités institutionnelles et d’entreprises, nationales et étrangères, lors d'une cérémonie à laquelle a assisté le ministre des Ressources minérales et Pétrole, Diamantino de Azevedo.

  • 13/06/2020 09:51:09

    SODIAM encaisse 27 millions de dollars

    Luanda - La société nationale de commercialisation de diamants d'Angola (SODIAM) a clôturé 2019 avec un bénéfice net de 27,1 millions de dollars, malgré le fait que le marché mondial soit entré dans une courbe descendante.